Bienvenue sur le site

Notre environnement est rempli d’ondes électromagnétiques qui entrent en résonance avec l’électricité naturelle créée par le corps humain. Où que nous soyons sur Terre, nous sommes soumis en permanence à différentes influences naturelles et artificielles. Par exemple :

– le Soleil rayonne sur les êtres vivants. Nos humeurs et comportements varient en fonction de sa présence (nous n’avons pas les mêmes envies en hiver qu’en été) et les vents solaires nous envoient des courants électriques de façon continue

– la Lune influence nos comportements. Certaines personnes ont du mal à dormir les nuits de pleine lune, les enfants sont souvent plus excités à cette période. L’agriculture biodynamique utilise les cycles lunaires pour assurer une croissance saine et rapide de ses plantations

– la Terre agit sur les organismes, notamment via le magnétisme qu’elle émet, la qualité de son sol, sa végétation…

– la technologie crée des ondes artificielles : wifi, électricité, ondes téléphoniques…

Nous ressentons tous les ondes qu’un lieu dégage (consciemment ou inconsciemment, de manière plus ou moins marquée selon nos sensibilités). L’association de ces ondes crée une ambiance qui va avoir une influence sur nos émotions, nos comportements, voire nos façons de penser.

C’est ainsi que l’on peut ressentir de la lourdeur sur certains lieux, que l’on peut se sentir triste, fatigué, qu’on peut sentir « de l’électricité dans l’air » quelquefois. A l’inverse, d’autres lieux nous rendent joyeux, plein d’énergie, paisibles, créatifs, …

A l’instar du corps humain dont l’énergie peut être bloquée ou perturbée par le stress, les émotions ou la fatigue, les lieux peuvent être agressés par certaines ondes et voir leur énergie diminuée. L’énergie altérée d’un lieu va perturber l’énergie des êtres vivants évoluant sur ce lieu. Si diverses techniques de soin existent pour relancer la circulation de l’énergie dans le corps humain, la géobiologie, elle, cherche à harmoniser l’énergie du lieu, qui est vu comme un être vivant.

Les perturbations étudiées par la géobiologie peuvent être d’origines naturelles (veines d’eau, failles géologiques), ou artificielles (ondes électromagnétiques, mémoires des lieux).

La géobiologie visant la santé des êtres vivants, on pourrait la définir comme étant l’art d’installer des conditions favorables à l’évolution de la vie.

 

Fermer le menu